21 août 2007

AaRon

Le tunnel d'orRegarde, il gèle Là sous mes yeux Des stalactites de rêves Trop vieux Toutes ces promesses Qui s’évaporent Vers d’autres ciels Vers d’autres ports Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges Je t’aime trop fort, ça te dérange Et mes rêves se brisent sur tes phalanges Je t’aime trop fort Mon ange, mon ange De mille saveurs Une seule me touche Lorsque tes lèvres Effleurent ma bouche De tous ces vents, Un seul me porte Lorsque ton ombre Passe ma porte Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges Je t’aime trop fort, ça te... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2007

les senteurs

Tes doigts effleure les rivages de mon coeur,enfonce tes ongles a travers ma tendre chair,tu verra le sang gicler sur ton doux visage meurtri,caresse le ,tu verra ma vie couler entre tes mains .Ouvre moi les veines ,rouge sang ,tu sens comme l'odeur est cuivrée,comme l'odeur est extase...Mort moi la bouche jusqu'à ce que des perles de rubis éclosent ,sert moi le cou de tes mains puissantes,je te percerai le Corp d'un coup de baiser et pour sentir cette aspect luisant,je déroberai ta peau avec du sucre...
Posté par Antre des songes à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2007

Il rode,le spectre silencieuxheureux et solitaire.Il écume les routes,et clame liberté.
Posté par Antre des songes à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2007

fuck..

Petite gueule d'amour , elles sont belles ces promesses hypocrites, rangées dans le même sac. Elles s'entassent comme des vieux journaux, usés et fatigués, elles pourrissent dans un coin oublié. Sans rancune elles fanent, elles disparaîssent comme ces fantômes opaques, ces ombres grisées.sweet dream...Elles n'existent plus, elles étaient trop gatées, trop répétés..
Posté par Antre des songes à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2007

Pâle morose et exquise frayeur, pâme aux milles cieux ta candeur incessante.. Explose l'univers en milliers de petites étoiles, elles se brisent, scintillent sur mes rêves. S'écrasent dans ton ventre creux,s'envolent et se fondent en murmures.. Regarde elles se perdent, sepoudrentles coeurs chancelant de leurs petites mains froides.Elles s'enfoncent en sourires et meurent d'inscoucianceelles crevent d'amour.. étouffées, solitairesElles se crashent, s'évadent et transpercent le coeur de ton âme si tendre..
Posté par Antre des songes à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2007

Ballerine

Petite ballerine aux sang chaud ,ton odeur esquisse,murmure ton souvenir en étalent ta valse soyeuse d'une ombre mouvante, sur un linceul de nacre ta blancheur fait battre le reste de mes entrailles dépourvus de moisissure,tes yeux aux couleurs brumeux m'achève.De tes gestes funèbres qui s'estompent  tendrement,ton masque éphémere se tu .Sylphide famélique,ton extase se fait plus pur que la nature...Ta folie fait renaître les âmes perdus, ,je te sens puissante du monde chaotique,ton rythme éperdue s'envole pour un ultime... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2007

Suffocation
Posté par Antre des songes à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2007

poeme

  Coule sur mon corps sucré,l'encre de tes veinesMes songes vétustes,brûlés par la sève,Fin de nuit,espoir éphémères pour une douleur,qui,m'empoigne le coeurLa lueur fait disparaître mes yeux avidesPorcelaine blanche,peau glacée d'une sylphide,mes souvenances sont de marbresonore encore,cette eurythmie macabre.  
Posté par Antre des songes à 20:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2007

Somnanbule

Etrange chaos qui somnole dans le creux de mes reins.. Tumulte dans ma tête paresseuse, les murmures tremblent encore, sur les parois pourpres, les murs de mes souvenirs. L'éphémère sourire de ton visage si tendre s'étend sur l'oreiller, froid de terreur, il blêmit de ton soupir. Repense encore à ton rire sonore, il faisait scintillé les petites poupées de cire. Tes gestes engourdis pouvaient apaiser les chairs meurtries, et ses désirs. Ton souffle enivrait nos âmes dépravées, l'éclat de tes crocs faisait saigner mon corps, et faisait... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2007

le prince...

Prince en sang ,tu n'es qu'un étrange spectre somnambule de ta victoire,ton destin funeste ,celui d'un danseur de lune noctambule. Tu rode dans le froid nocturne attendant son étrange soupir d'extase ,dont cela représentera sa vie, son souffle court qui lui arrachera une douleur déjà presque éphémère,cette pauvre fille égarée enfouie dans le rose de ses joues.Glacée par l'amour perdu,d'une désillusion sanglante son agonie fait sécher ses veines ,tu l'allonge sur les pétales des roses pourpre,le givre  s'étale sur son corps... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]