19 octobre 2007

On ne badine pas avec l'amour.AM

Tous les hommes sont menteurs,inconstants,faux,bavards,hypocrites,orgueilleux et lâches,méprisables et sensuels;toutes les femmes sont perfides,artificieuses,vaniteuses,curieuses et dépravées;le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampes et se tordent sur des montagnes de fange;mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux êtres si imparfaits et si affreux.On est souvent trompé en amour ,souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime ,et quand on est sur le bord de sa... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 19:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 octobre 2007

Is yesterday, tomorrow, today ?

[...]write down all the things that you'd like to saywrite down all the things that you'd like to changewrite down all the places you'd like to staywrite down anything that you want
Posté par Antre des songes à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2007

Délire de la peur

il a grisé les r^ves éperdus, envolés parsemés d'étoiles.. boum en écho.. ta voix se perd elle effleure la poudre blanche.. il rit sonore et se tait.. beso volé sur un lit de nacre.. jusqu'au bout.. les mot clos et les pupilles veloutées.. la peau de miel se dérobe.. stigmates.. il dévore les plaintes, les cris.. souffle lent et ses lèvres cuisantes s'évanouies....un dernier murmure dans le cou de l'envie....un instant qui sourit, des pleurs qui s'enfuient un baiser qui languit, il vole... solitaireil cherche... indécis le vois-tu ?... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2007

immortelle jouissance

il lui cousu la bouche de baiser ,à ce mordre les lèvres, morsure d'extase qui palpite dans ses veines.lui lia , les mains derrière le dos , jusqu'à ce qu'elles se confondent avec sa peaului tendis la tète en arrière jusqu'à  ce qu'elle ne puisse plus bouger par sa paralysie, car ses vertèbres se sont brusquement craqué laissant paraître une douleur crispélangoureuse névrose...ses yeux   virent au velours qu'est le sang en extase, il veut imploser et se laisser glisser sur ses joues empourprées de honte...
Posté par Antre des songes à 13:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2007

appartenance

univers     silencieuxmémoire   incandescentechemin     difforme et douloureuxchandelle labyrinthique et évanescentvoix            perpétuellement immense
Posté par Antre des songes à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2007

l'éclat de ses crocs scintille sur mon coeur mordoré, il saigne et ne s'arrête jamais Douce tumeur qui palpite sur mes lèvres,me ronge d'une joie mièvre,et laisse sa marque fièvreusesur l'écaille de mes yeux.Quand l'ingorance se fait extase,de cette orgie odieuse,nova explose dans mes veines.Ils ont pu sourire, sur leur visage mignard,sanglant, morcelé, de louanges opalines.Ce doux poison embrasse ma peau,par cette envie lancitante qui pourrit.et cette douleur indolente qui jamais ne finit... i defy U
Posté par Antre des songes à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2007

Qui?

 Qui me protège lorsque je dors?     
Posté par Antre des songes à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2007

  Je m'en vois sourrir au porte du courage,dans le précipice d'un amour inconnus où nous voguons sur l'eau des âges...Ce qui peut courir à notre perte, ;,je souffre avec le prince de mes nuits;jouissance d'un mélange sanguinaire.Une danse fantomatique, pour la première foisla première lune d'amour,les perles s'écoulentse dispersent et s'enfuient.Mon cher amant lunaire,je mangerais tes aileseffroyable Papillon,je rêve de doux mensonges...
Posté par Antre des songes à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2007

Doux baiser et chaleureuxpetite particules visieuse qui se font sentir et donne à mes papilles ce goût délicieuxmilles baiser de clémence !me poigne la gorge qui salive , qui savoure de ton goût paresseux et langoureuxpose sur moi ton exquise odeurennivrante et sucréta chaleur parcours longs frissonsl'étreinte de ton coeur tendre me fait chantersucculentcarré de chocolat qui se fait désiré
Posté par Antre des songes à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2007

où sont passez les souvenirs, effroyable papillonLa nuit crépuscule sans rivage,s'étale dans un lointain mirage.L'esquisse clarté vous empoigne le coeur,vous entraîne dans une valse étoilée.Virevolte ces petits cristaux, en éclats,entre les échos des nuages rêveurs.Le silence meurtrier s'ennuie, les routes sont des torrents de sableet la lune s'évanouit.La pluie d'été a balayé le ciel,virevolte en cadence pour s'estomper,comme un voile éphèmère.Perchée sur l'escalier, les pieds nusje regarde les étoiles se balancer, elles atteignentle... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]