26 septembre 2008

Je m'en rappelle bien

La première fois que j'ai vu

Ta tête près de la porte

Car la mienne a cessé de fonctionner

 

Je m'en rappelle bien

Tes cheveux étaient mouillés

J'étais debout dans les escaliers

Et le temps s'est arrêté

 

Je te veux ici ce soir

Je te veux ici

Parce que je n'arrive pas à croire ce que j'ai trouvé

Je te veux ici ce soir

Je te veux ici

Rien ne me remet en place, en place, en place...

 

Je m'en rappelle bien

Voguant hors d'un orage

Pour t'observer t'exécuter

Et mes bateaux naviguaient

 

Je m'en rappelle bien

J'ai été prise dans ta ligne

Et ta bouche, ta bouche, ta bouche...

 

Je te veux ici ce soir

Je te veux ici

Parce que je n'arrive pas à croire ce que j'ai trouvé

Je te veux ici ce soir

Je te veux ici

Rien ne me remet en place, en place, en place...

 

Excepté toi mon amour.

Excepté toi mon amour...

 

Que vienne tout ce que tu as perdu *

Plonge dans la mousse

J'espère que ma santé d'esprit couvre le coût

Pour enlever la tache de mon amour

Du papier maché ?

 

Que vienne tout ce qui renait *

Emporte ma ventardise

J'avance réellement avec difficulté

C'est de l'amour, c'est de la pornographie

Dieu me pardonnera

Mais je, je me fouette dédaigneusement, dédaigneusement

 

Je veux entendre ce que tu as à dire à mon sujet

Entendre si tu vas vivre sans moi

Je veux entendre ce que tu veux

Je me souviens de décembre

Et je veux entendre ce que tu as à dire à mon sujet

Entendre si tu vas vivre sans moi

Je veux entendre ce que tu souhaites

Posté par Antre des songes à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur <!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm }

Nouveau commentaire