29 septembre 2007

Délire de la peur

il a grisé les r^ves éperdus, envolés parsemés d'étoiles.. boum en écho.. ta voix se perd elle effleure la poudre blanche.. il rit sonore et se tait.. beso volé sur un lit de nacre.. jusqu'au bout.. les mot clos et les pupilles veloutées.. la peau de miel se dérobe.. stigmates.. il dévore les plaintes, les cris.. souffle lent et ses lèvres cuisantes s'évanouies....un dernier murmure dans le cou de l'envie....un instant qui sourit, des pleurs qui s'enfuient un baiser qui languit, il vole... solitaireil cherche... indécis le vois-tu ?... [Lire la suite]
Posté par Antre des songes à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]