26 août 2007

  Je m'en vois sourrir au porte du courage,
dans le précipice d'un amour inconnus
où nous voguons sur l'eau des âges...
Ce qui peut courir à notre perte, ;
,je souffre avec le prince de mes nuits;
jouissance d'un mélange sanguinaire.
Une danse fantomatique, pour la première fois
la première lune d'amour,les perles s'écoulent
se dispersent et s'enfuient.
Mon cher amant lunaire,je mangerais tes ailes
effroyable Papillon,je rêve de doux mensonges...
975907030

Posté par Antre des songes à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je m'en vois sourrir au porte du courage,dans le

Nouveau commentaire