27 juillet 2007

Pâle morose et exquise frayeur, pâme aux milles cieux ta candeur incessante.. Explose l'univers en milliers de petites étoiles, elles se brisent, scintillent sur mes rêves. S'écrasent dans ton ventre creux,s'envolent et se fondent en murmures.. Regarde elles se perdent, sepoudrentles coeurs chancelant de leurs petites mains froides.Elles s'enfoncent en sourires et meurent d'inscoucianceelles crevent d'amour.. étouffées, solitairesElles se crashent, s'évadent et transpercent le coeur de ton âme si tendre..
Posté par Antre des songes à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]